Visite cloison d’un logement neuf VEFA - Unlatch

Qu’est-ce que la visite cloison d’un logement VEFA ?

logo unlatch
La rédaction Unlatch
27 janvier 2021
IMMOBILIER
Visite cloison d’un logement neuf VEFA

Lorsque vous achetez en VEFA (Vente en l’État Futur d’Achèvement), de nombreuses étapes jalonnent votre parcours avant la livraison définitive du bien. Parmi elles, la visite cloison, qui est obligatoire, au même titre que la visite de pré-livraison. Pendant ce rendez-vous de chantier, vous aurez tout le loisir de vérifier la conformité du bien par rapport aux plans. Comment se déroule-t-elle ? Quels sont ses enjeux ? Découvrez les coulisses des visites cloisons.

Présentation de la visite cloison

Dans le cadre d’un achat en VEFA [ Lire aussi La VEFA, ce qu’il faut savoir de l’achat sur plan ], vous ne devenez propriétaire qu’au moment de la livraison. Mais avant cette étape cruciale, vous aurez tout de même la possibilité de vous rendre sur le chantier, notamment lors de la visite cloison. 

Organisée par votre promoteur immobilier entre 6 à 9 mois avant la livraison définitive du logement, elle vous permet de vérifier l’avancée des travaux. Sur le chantier, vous pourrez ainsi contrôler :

  • La superficie des pièces, du balcon, de la terrasse, de la cave ou encore du garage,
  • Le positionnement des cloisons séparatives,
  • La hauteur sous plafond,
  • Le positionnement des portes,
  • L’emplacement des prises électriques et des arrivées d’eau.

À ce stade des travaux, le gros œuvre est terminé mais ne vous étonnez pas, les finitions ne sont pas encore réalisées. Il n’y aura par exemple pas encore de portes et de fenêtres, de peintures ou de revêtements de sol. Ces éléments seront à contrôler lors de la deuxième visite : celle de pré-livraison.

Visite cloison : comment bien la préparer ?

Avant la visite cloison, vous n’avez pas le droit de pénétrer sur le chantier. Cette étape est donc primordiale pour vous, puisque ce sera la première fois que vous pourrez vous rendre à l’intérieur de votre appartement ou de votre maison en construction. Alors autant ne pas improviser !

Nous vous recommandons de vous munir :

  • Des plans imprimés du logement,
  • D’un appareil photo ou smartphone pour garder des traces du bien après la visite,
  • D’un mètre ou télémètre pour vérifier la conformité de la superficie des pièces,
  • D’un stylo et carnet pour prendre des éventuelles notes,
  • D’une tenue adaptée pour éviter de vous blesser sur le chantier.

Vous pourrez faire part de toutes vos observations et de vos demandes de corrections ou modifications, auprès de votre promoteur ou d’un membre de son équipe.

Bon à savoir : cette visite peut aussi être pour vous l’occasion de vous rendre sur place avec des artisans (cuisiniste par exemple) pour anticiper votre aménagement intérieur. Ils pourront ainsi faire des repérages et prendre des cotes. En revanche, notez que les enfants ne seront pas admis sur le chantier.

Je souhaite une assistance lors de la visite cloison

Il n’est pas toujours évident pour un particulier d’être attentif à tous les détails lors de la visite cloison. Sachez que vous avez la possibilité de faire appel à un expert (maître d’œuvre indépendant ou technicien spécialisé par exemple) pour vous accompagner. Pour cette assistance, l’entreprise vous facturera un forfait et/ou un prix au m2 ainsi que des frais de déplacement. 

J’ai des réserves suite à la visite cloison

La visite cloison vous permet de vérifier que les travaux sont conformes, mais si ce n’est pas le cas, quel est votre recours ? Vous devez signaler les anomalies à votre promoteur sur place ou dans un délai de 30 jours maximum après votre visite. Envoyez-lui une lettre recommandée avec accusé de réception et indiquez dans ce courrier les défauts constatés, en étant précis.

Je n’ai pas reçu de convocation à ma visite cloison

Votre promoteur a l’obligation de vous convier à une visite cloison. Dans le cas contraire, il s’agit peut-être tout simplement d’un oubli de sa part : n’hésitez pas à le solliciter pour demander votre rendez-vous.

Quel est l’impact de la visite cloison sur le déblocage des fonds ?

Pour votre achat en VEFA, vous avez reçu un calendrier pour le déblocage des fonds. La visite cloison en elle-même ne déclenche pas une nouvelle échéance de paiement, puisque c’est l’avancée des travaux qui détermine les sommes à verser.

Le Code de la construction et de l’habitat définit dans l’article R261-14 les modalités de paiement pour une vente en l’état futur d’achèvement :

  • Un versement de 35% du prix une fois que les fondations sont achevées,
  • Un complément jusqu’à 70% du prix après la mise hors d’eau (après la pose de la toiture),
  • À l’achèvement des travaux, vous aurez déjà débloqué 95% du prix total,
  • Les 5% résiduels seront ensuite versés lors de la livraison du bien et de la remise des clés. Si vous émettez des réserves, les fonds peuvent être consignés.

Il s’agit de seuils maximums légaux mais votre promoteur peut très bien ajouter dans votre calendrier des étapes intermédiaires, tout en respectant le pourcentage imposé selon l’avancement des travaux. 

Après la visite cloison : la pré-livraison

Environ un mois avant la livraison finale, vous vous rendrez à la visite de pré-livraison. C’est à nouveau un rendez-vous très important, qui vous permettra de vérifier en détail les éléments de second œuvre :

  • La peinture : notez sur votre plan les éventuels défauts d’aspect,
  • Les revêtements de sol : repérez également les anomalies et indiquez-les sur vos plans,
  • L’électricité : n’hésitez pas à vérifier que toutes les prises fonctionnent,
  • La plomberie : contrôlez le bon écoulement des eaux ainsi que le fonctionnement de la chasse d’eau,
  • Le chauffage et la ventilation : assurez-vous du bon état de marche des équipements.
  • Les portes et fenêtres : testez leur ouverture et leur fermeture.

À noter : si vous aviez relevé des problèmes lors de la visite cloison, la pré-livraison est l’opportunité de vérifier que votre promoteur les a bien résolus.

Pendant votre visite cloison et votre visite de pré-livraison, une seule règle d’or : scrutez les moindres détails !

unlatch logo
La rédaction Unlatch